Nous joindreCarrièresCentre De PresseLa ScienceNous Joindre
AccueilNotre Voix Se mettre à l’écoute et apprendre des patients atteints d’un cancer de la vessie

Mardi, 24 mai, 2022

Mai est le Mois de sensibilisation au cancer de la vessie.

Le cancer de la vessie est souvent considéré comme le cancer « oublié », même s’il touche des centaines de milliers de personnes dans le monde. On estime qu’environ 12 500 Canadiens reçoivent un diagnostic de cancer de la vessie chaque année. Ce cancer occupe le cinquième rang des cancers les plus fréquents au Canada; il se situe au quatrième rang des cancers les plus courants chez l’homme et au huitième rang chez les femmes.

En avril dernier, l’équipe de Pfizer Oncologie s’est réunie pendant une journée entière pour tâcher de mieux comprendre le point de vue des patients, notamment à l’aide d’une présentation de Michelle Colero, directrice générale de Cancer de la vessie Canada, et d’un groupe de discussion auquel participaient trois Canadiens atteints de cancer de la vessie.

Angela a reçu un diagnostic de cancer de la vessie à la fin de la trentaine, après une période de ce que les cliniciens avaient cru être des infections urinaires à répétition. Elle a finalement dû quitter son travail et subir une ablation de la vessie parce qu’elle ne répondait pas au traitement. Elle a parlé de son parcours et de ses efforts quotidiens pour tâcher de profiter de la vie tout en acceptant sa nouvelle normalité.

Rob, qui menait une carrière militaire, dit souvent à la blague qu’à la suite de son diagnostic, il a dû prendre une « retraite induite par un traitement médical ». Il n’a jamais voulu que son cancer de la vessie soit gardé comme un sombre secret que ses amis et parents devaient éviter d’aborder. Il partage ouvertement son histoire avec son entourage de même que dans des événements publics afin de mieux faire connaître le cancer de la vessie.

Tony avait des problèmes à uriner et des maux de dos, jusqu’à ce que ses médecins découvrent que la cause de ses symptômes était un cancer de la vessie. Malgré les bons soins médicaux reçus, son cancer a progressé jusqu’au stade métastatique. Une partie de son message concernait l’importance de l’éducation des cliniciens et des patients et de la participation active du patient à ses soins. Tony a finalement décidé de s’inscrire à un essai clinique, ce qui lui a permis de tenir son cancer à distance depuis plus de quatre ans.

Après avoir appris des expériences personnelles d’Angela, de Rob et de Tony, l’équipe a terminé cette journée par un atelier explorant les façons de soutenir une personne qui a reçu un diagnostic de cancer de la vessie et de s’engager de manière concrète auprès d’elle. La séance était dirigée par Tawny Barratt, survivante du cancer, également soignante et responsable des communications de Cancer de la vessie Canada.

Pour améliorer la qualité de l’expérience des patients atteints de cancer, il est essentiel de se mettre à leur écoute et de réfléchir à la façon de les soutenir. L’équipe de Pfizer est reconnaissante envers Angela, Rob, Tony et l’équipe de Cancer de la vessie Canada pour le temps qu’ils ont pris à communiquer leurs réflexions avec elle et à l’aider à mieux comprendre différents points de vue de patients.

Pour en savoir plus à propos de Cancer de la vessie Canada, visitez le www.bladdercancerCanada.org/fr/.

POPULAR BLOGS
Une jeune leader inspire et interpelle les employés de Pfizer Canada

Leçons tirées des pénuries de médicaments : Comment bâtir un marché de produits injectables plus résilient au Canada?

Notre rendement en matière d’environnement, de société et de gouvernance

Promouvoir la diversité au sein de Pfizer Canada

L’importance de soutenir l’écosystème résilient des sciences de la vie au Canada

Pfizer souligne son engagement envers les patients lors de la semaine Patients in Focus

« Ma voix, l’égalité de notre avenir »

Dans mes mots : La vie d’Effie avec la colite ulcéreuse | Pfizer Canada

Libérer la puissance de son personnel fait de Pfizer un employeur de choix

Faire preuve d’espoir et d’optimisme quand on vit avec la colite ulcéreuse

La Journée des Maladies rares 2022 : chaque minute compte

Entrevue avec Barry Stein

Entrevue avec Filomena Servidio-Italiano 

Notre engagement envers la création d’une culture inclusive chez Pfizer Canada 

Pfizer annonce les lauréats canadiens des subventions de recherche sur la cardiomyopathie amyloïde à transthyrétine

L’industrie pharmaceutique axée sur la recherche au Canada contribue considérablement à l’économie

Journée mondiale de l’hémophilie : Le parcours de Robbie – L’importance de la sensibilisation et du soutien au sein de la communauté

Se mettre à l’écoute et apprendre des patients atteints d’un cancer de la vessie

Les recommandations de Pfizer Canada au sujet de l’élaboration d’une stratégie au niveau national en matière de maladies rares

Une conversation avec Najah Sampson

Bien vivre avec la polyarthrite rhumatoïde (PR) : aller au cœur de la question

Faits sur les vaccins et la vaccination 

Comprendre les produits biosimilaires

Pfizer Canada donne la Place aux filles

Redonner à la communauté – Le Mois de la générosité chez Pfizer Canada 

Les employés de Pfizer se mettent en forme grâce au programme de santé et de bien-être VIVA

Carpe diem : L’augmentation des liens à distance est une bénédiction pour les gens atteints de PR

Réseau Imaginez la PR : Vivre avec une maladie chronique en temps de pandémie 

FCSD et Pfizer : Le pouvoir de la collaboration dans le milieu de la colite ulcéreuse

Retour sur la Journée des maladies rares 2021

Une journée dans la vie d’une personne atteinte de dermatite atopique par Kerri, employée de Pfizer
À propos de nousLa scienceNos produitsSoutien des collectivitésNotre voix Fournisseurs Réseau de distributionPfizer mondialeCentre de presseConditions d’utilisation Carrières Professionnels de la santéNous joindrePolitique de confidentialitéCopyright © Pfizer Canada 2022 Tous droits réservés. Ce site s'adresse uniquement aux résidents du Canada. M.D. de Pfizer Inc., utilisée sous licence.