Enable JavaScript to visit this website.
Skip directly to content

SANTÉ CANADA APPROUVE L’ASSOCIATION DE BRAFTOVI ET DE MEKTOVI DANS LE TRAITEMENT DU MÉLANOME NON RÉSÉCABLE OU MÉTASTATIQUE EXPRIMANT UNE MUTATION V600 DU GÈNE BRAF

02/03/21

Le mélanome est une des formes les plus agressives et les plus mortelles de cancer de la peau.
Au Canada, la probabilité à vie d’avoir un mélanome est de 1 sur 42 chez les hommes et de 1 sur 56 chez les femmes.

Le 2 mars 2021 – Kirkland (Québec) – Pfizer Canada SRI annonce que Santé Canada a approuvé l’association de BRAFTOVI (encorafénib) et de MEKTOVI (binimétinib) dans le traitement du mélanome non résécable ou métastatique exprimant une mutation V600 du gène BRAF objectivée par une épreuve validée. Au Canada, on estime que 8000 Canadiens (4400 hommes et 3600 femmes) ont reçu un diagnostic de mélanome (cancer de la peau) en 2020. Les mélanomes arrivent huitièmes dans les nouveaux cas de cancer au Canada; on estime qu’ils représentaient 3,5 % des nouveaux cas de cancer au Canada en 2020,[1],[2].

Le mélanome est l’une des formes les plus agressives et les plus mortelles de cancer de la peau. Au Canada, la probabilité à vie d’avoir un mélanome est de 1 sur 42 chez les hommes et de 1 sur 56 chez les femmes.

« L’association de BRAFTOVI et de MEKTOVI offre une solution de rechange aux traitements ciblés actuels du mélanome non résécable ou métastatique exprimant une mutation V600 du gène BRAF », a expliqué le Dr Wilson, directeur de l’Unité de recherche clinique, à l’Hôpital général juif, et professeur aux Départements d’oncologie et de médecine de l’Université McGill.

« Nous sommes ravis de découvrir de nouvelles options de traitement contre le mélanome au stade avancé, a indiqué Kathy Barnard, survivante d’un mélanome et fondatrice de la Save Your Skin Foundation. Les patients atteints d’un mélanome ont besoin d’options; l’arrivée de nouveaux traitements ciblés approuvés nous fournit plus d’outils pour contribuer à la lutte contre le cancer de la peau. »

L’association de BRAFTOVI et de MEKTOVI a reçu un avis de conformité (AC) de la part de Santé Canada fondé sur les données de l’étude COLUMBUS,[3] L’étude COLUMBUS est un essai international de phase III, mené en deux volets et sans insu après répartition aléatoire, qui a comparé l’efficacité et l’innocuité de BRAFTOVI (encorafénib) administré en association avec MEKTOVI (binimétinib) à celles du vémurafénib et de l’encorafénib en monothérapie auprès de 921 patients atteints d’un mélanome non résécable localement avancé ou métastatique exprimant une mutation V600 du gène BRAF,[4].

« Pfizer Canada est fière d’offrir ce nouveau traitement ciblé aux patients canadiens, ce qui démontre notre engagement à offrir des options thérapeutiques novatrices contre le cancer aux patients qui en ont besoin », a déclaré Cynthia Di Lullo, leader – Oncologie, Pfizer Canada SRI.

 

À propos du mélanome métastatique exprimant une mutation du gène BRAF

Le mélanome métastatique est la forme la plus grave de cancer de la peau; il peut menacer le pronostic vital et est associé à un faible taux de survie,[5]. Diverses mutations génétiques peuvent être à l’origine d’un mélanome métastatique. Les mutations du gène BRAF sont les variantes génétiques les plus fréquemment en cause dans le mélanome métastatique,[6].

 

À propos de BRAFTOVI et de MEKTOVI

BRAFTOVI est un inhibiteur de la protéine kinase BRAF et MEKTOVI est un inhibiteur de MEK; ces produits, qui se présentent tous deux sous la forme d’une petite molécule à prise orale, ciblent des enzymes clés qui interviennent dans la voie de signalisation des MAP kinases (RAS-RAF-MEK-ERK). L’activation inappropriée de protéines qui interviennent dans cette voie a été observée dans de nombreux cancers y compris le mélanome, le cancer colorectal et le cancer du poumon non à petites cellules, entre autres. Au Canada, l’association de BRAFTOVI et de MEKTOVI est approuvée dans le traitement du mélanome non résécable ou métastatique exprimant une mutation V600 du gène BRAF objectivée par une épreuve validée3.

 

À propos de Pfizer Canada

Pfizer Canada SRI est la filiale canadienne de Pfizer Inc., l’une des principales entreprises biopharmaceutiques à l’échelle mondiale. Notre gamme diversifiée de produits de soins de santé comprend des médicaments et des vaccins figurant parmi les plus populaires et les plus prescrits dans le monde. Nous mettons à profit la science et nos ressources mondiales pour améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne, à toutes les étapes de la vie. Notre engagement se reflète dans tout ce que nous faisons – qu’il s’agisse d’initiatives de sensibilisation aux maladies ou de partenariats communautaires. Pour en savoir plus sur Pfizer Canada, visitez le site pfizer.ca ou suivez-nous sur LinkedIn, Facebook, Twitter ou YouTube.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Affaires de l’entreprise – Canada
1-866-9PFIZER (1-866-973-4937)
[email protected]

 


[1]. Ryu S, Youn C, Moon A, et al. Therapeutic inhibitors against mutated BRAF and MEK for the treatment of metastatic melanoma. Chonnam Med J 2017;53:173-7.
[2]. Miller A, Mihm M. Melanoma. N Engl J Med 2006;355:51-65.
[3]. Monographies de BRAFTOVI et de MEKTOVI consultées à partir de la base de données sur les produits pharmaceutiques.
[4]. Dummer R, Ascierto PA, Gogas HJ, Arance A, Mandala M, Liszkay G, Garbe C, Schadendorf D, Krajsova I, Gutzmer R, Chiarion Sileni V, Dutriaux C, de Groot JWB, Yamazaki N, Loquai C, Moutouh-de Parseval LA, Pickard MD, Sandor V, Robert C, Flaherty KT, Overall survival in patients with BRAF-mutant melanoma receiving encorafenib plus binimetinib versus vemurafenib or encorafenib (COLUMBUS): a multicentre, open-label, randomised, phase 3 trial. Lancet Oncol. 2018 Oct;19(10):1315-1327. doi: 10.1016/S1470-2045(18)30497-2.
[5]. Ascierto P, Kirkwood J,Grob J, Simeone E, Grimaldi A, Maio M, Palmieri G, Testori A, Marincola F, Mozzillo N, The role of BRAF V600 mutation in melanoma, J Transl Med 2012 Jul 9;10:85. doi: 10.1186/1479-5876-10-85.
[6]. Brenner D, Weir H, Demers A, Ellison L, Louzado C, Shaw A, Turner D, Woods R, Smith L, Projected estimates of cancer in Canada in 2020; for the Canadian Cancer Statistics Advisory Committee, CMAJ 2020 March 2;192:E199-205. doi : 10.1503/cmaj.191292.